A quoi faut-il s'attendre ?
Débat animé par Gérard Tissier

 

 A QUOI FAUT-IL S’ATTENDRE ?

 J’ai choisi ce sujet  parmi ceux proposés car la question première du sens qui se pose à moi quant à l’utilité  sociale et personnelle d’un café- philo serait de comprendre le monde tel qu'il évolue, le mouvement qui le détermine et la  manière dont chacun peut produire, lui aussi, du  monde. Avec une conscience de plus en plus éclairée de sa liberté sociale, économique et  existentielle.Liberté  essentielle pour que puisse émerger en soi sa vérité en actes et en esprit

Et pour sortir de  la tentation de l’ego-philosophie, il  m’a  paru  intéressant d’inviter par le choix de ce sujet, à imaginer l’avenir au présent. Car  le  monde qui nous traverse  et que nous traversons porte en lui le devenir en ses linéaments.Quelle option, entre pessimisme, optimisme ou présentisme peut-on prendre ? Quelle posture adopter et quelles valeurs servir dès aujourd'hui si nous ne savons pas, o upas assez,celles qui sont déjà là, vivantes des promesses de demain.

Comment, en contre-point, ne pas se laisser contaminer par la montée de l’angoisse et de la peur, la force  du  déni et par les  faux-fuyants du divertissement tel que Pascal  aujourd'hui , pourait le voir. Comment, en un mot, savoir à  quoi faut- il s’attendre ?

Qu’il s’agisse de soi ou des autres et du sens du il «faut », les échanges eurent la diversité habituelle avec la difficulté  reccurente  de construire une exploration autrement que par touches successives.Surtout qu’ en plus du verbe falloir - qui gêne toujours certains ,quelque part- il y avait  la forme pronominale du verbe "attendre" qui  a, pour certains ,ouvert un abîme de conjecture.D'où des questions à tiroirs et des clarifications rendant la chose pas forcément  moins nébuleuse quant à la possibilité d'une réponse.

En outre, il fallait résoudre pour d’autres l’égnime de la forme intransitive du verbe :non pas attendre quelque chose ou quelqu’un ( le transitif)  mais attendre de soi  à  (à savoir, à devoir faire, à ce que l’autre fasse etc)

Je garde mon ambition de départ et  je propose ici quelques éléments facilitant une visée anticipatrice de ce que les économistes nomment   le « trend »(la tendance) et les sociologues le « maiin stream ( courant  principal).Ceci sous la forme du  chapeau d’une série d’articles sur le monde tel qu’il évolue parus dans  le numéro anniversaire de la revue  Le débat:     

«   Quelles ont été les forces fondamentales de renouvellement de la conscience collective depuis trente ans ? Il nous a semblé possible d’en identifier cinq : la poussée de l’individualisme, le retour des religions, la prise de conscience écologique, la montée en puissance de la recherche scientifique, l’irruption des réseaux numériques.
 Il a été beaucoup question de l’individu depuis 1980, y compris dans ces colonnes mêmes. Mais quel individu ? À y regarder de près, sa figure a notablement évolué. .
La révolution islamique de 1979 en Iran a marqué le coup d’envoi d’une spectaculaire reviviscence du religieux au premier plan de l’actualité. Mais le phénomène est tout sauf simple, derrière ses apparences massives..
 De la « pollution » au « développement durable », l’entrée en scène de la préoccupation pour l’avenir de la planète est, à n’en pas douter, l’un des apports marquants de la dernière période.
 Ce n’est pas d’aujourd’hui que les sciences et les techniques jouent un rôle moteur dans le devenir de nos sociétés. Cette capacité transformatrice semble toutefois avoir pris un caractère inédit en se faisant toujours plus systématique. Notre avenir, nous assure- ton, c’est la « société de la connaissance
 Internet occupe une place de choix ..Le moment est venu,  au-delà des légendes et des mythes d’origine, d’établir scientifiquement l’histoire de cette émergence majeure.   Les incidences cognitives des « nouvelles technologies de l’information et de la communication » ne sont plus à souligner, même si leur nature est difficile à apprécier

Mais Internet constitue également un formidable laboratoire idéologique. C’est toute une vision du fonctionnement économique et social qui s’y fabrique et s’y propage. Le capitalisme décontracté, mais sans complexe, y est roi. Sur ce terrain-là aussi, l’examen des réalités est rude pour les chantres de l’utopie. »

Eclairant non ?    

Après une longue conclusion d’Alfred, auteur du sujet, je me suis permis d’évoquer les travaux d’un centre de recherche qui a publié, il y a dizaine d’année, des scénarios prospectifs pour le 21 ème siécle.Ces travaux nous parlent d’un temps futur (2030- 2050) pétri des valeurs féminines après avoir refondé les ecosystèmes relationnels .Aurais-je le temps de le voir ? A mon âge, pas sûr. A moins que les choses aillent plus vite et que tous ensemble, nous nous mettions à "attendre" et donc à produire plus de "tendresse dans la civilisation."

Peut-être aussi nous suffirait-il de nous rappeler que tout à côté de notre café-philo, la colonne de Juillet porte en sa base des dépouilles des trois glorieuses ( 1848) et, en son sommet, leGénie de la Liberté qui "s’envole en brisant des fers et semant la lumière".

Juste pour oublier un moment les mystères de la syntaxe et penser que le temps qui vient nous arrive sans prévenir faute,trop souvent, de l'avoir attendu.           

LISTE DES COMMENTAIRES...


1. Toute la nuit du monde
Ecrit par Gunter Gorhan. 29-09-2010
Au cours des échanges sur « A quoi faut-il s’attendre ?», je me suis vu changer de 180 ° quant à l’enjeu existentiel de cette question :
Ma première réaction : il faut soigneusement distinguer entre attendre quelque chose ou quelqu’un, et s’attendre à …
Le café des Phares, pas plus qu’un autre café philo n’étant une salle d’attente (de jours meilleurs, de la sortie de Crise, du Grand Soir, de la mort, etc.) mais plutôt une communauté de recherche, de vigilance, bref, une communauté attentive et attentionnée. Attentive à quoi, attentionnée par rapport à quoi ?
A ce qui nous arrive, à ce que nous participons qu’il arrive, que nous le sachions ou pas, mais mieux vaut le savoir – d’où la nécessité de philosopher – à l’événement qui, si l’on suit Nietzsche sur ce point, arrive sur des pattes de colombe ; soyons donc attentif à…, afin de participer en connaissance de cause à…
Heidegger a exprimé, je crois, la même idée : « J’attends ce que je n’attends pas », sans ajouter, probablement échaudé par son engagement politique néfaste dans le passé : »Je reste attentif à… » Et je remarquais alors que le fait de ne s’attendre à rien était une posture nihiliste, résignée, voire désespérée qui a fait dire à Octavio Paz, s’adressant aux jeunes au tournant du dernier millénaire : « N’attendez rien du 21ème siècle, car il attend tout de vous ! »
Puis, en écoutant les uns et les autres, j’ai vu autrement la question : Il vaut peut-être mieux de ne s’attendre à rien en écoutant vraiment autrui, s’attendre à quelque chose reviendrait dans ce cas à anticiper, à préjuger de ce qu’il va dire et donc, au lieu d’être le plus ouvert possible, de l’enfermer dans ce que l’on croit savoir sur lui. Bref, de ne plus se laisser étonner, de dénier à autrui la profondeur de son mystère existentiel abyssal qu’il est aussi pour lui-même s’il arrive à s’écouter lui-même, puisqu’il dit toujours plus ou autre chose de ce qu’il avait la « claire conscience » de dire…
Car « Si on regarde un homme au fond de ses yeux [et si on l’écoute au fond de ses paroles, G.G.], on y voit toute la nuit du monde », ce qui est un peu plus vaste que l’inconscient freudien.
Mais, comme l’a dit un jour un fidèle des Phares : »Si la parole est un besoin, l’écoute est un art » difficile, autant pour moi que pour n'importe qui, qui exige de faire le vide en soi avant de pouvoir créer, ne serait-ce qu’une vraie parole.

2. ...s'attendre que...à ce que
Ecrit par Georges. 03-10-2010
Colin 1971 discutent du degré d'inélégance de s'attendre que et s'attendre à ce que. L'un et l'autre sont corrects; le 1er est prôné par les puristes, le second s'emploie plus couramment.

Exemple:
Peut-on s'attendre qu'il aura un mariage entre les puristes et les laxistes ?

par Georges de Bruxelles / Geo Brux Belg

3. faut- il s'attendre "vraiment" à rien ?
Ecrit par GG : Gérard et Googl. 05-10-2010
#
Réchauffement climatique : A quoi faut-il s'attendre à Cancun ...
- 07:42
23 juil. 2010 ... Réchauffement climatique : A quoi faut-il s'attendre à Cancun ? ique) accueillera les chefs
#
Technologie : Nanotechnologies : à quoi faut-il s'attendre ...
9 juin 2010 ... A lire dans Technologie, Nanotechnologies : à quoi faut-il s'attendre ? sur Developpement Durable. Les nanotechnologies font beaucoup parler ...
www.developpementdurable.com/.../nanotechnologies-a-quoi-faut-il-sattendre.html - En cache
#
La plateforme Google TV : à quoi peut-on s'attendre ...
7 sept. 2010 ... En mai, Google a annoncé Google TV, une plateforme de TV connectée à internet. Comme nous l'avions alors souligné, l'aspect le plus ...

#
Retraites : à quoi il faut s'attendre - Libération
16 juin 2010 ... Les derniers arbitrages ont eu lieu mardi soir à l'Elysée. Selon «les Echos», la barre a été fixée à 62 ans d'ici 2018.

#
Taxe d'habitation : à quoi faut-il s'attendre ? - RTL.fr
Début octobre comme chaque année c'est le moment où les contribuables reçoivent leur feuilles d'impôts locaux. Normalement la taxe foncière est déjà arrivée ...

#
2012, à quoi faut-il s'attendre? - Numérologue.net
9 févr. 2010 ... 2012... A quoi faut-il s'attendre ? Quelle évolution ? Quel désastre ? Comment s'y préparer ? Faut-il attendre passivement ? ...

#
Gaza: à quoi faut-il s'attendre maintenant? - 20minutes.fr
29 déc. 2008 ... PERSPECTIVES - Y'at-il un risque d'embrasement au Proche-Orient? Quel avenir pour le Hamas? Les Etats-Unis ou l'Europe ont-elles un rôle à ...

#
Café-philo des Phares - A quoi faut-il s'attendre ?
29 sept. 2010 ... Le site du café-philo des phares propose des forums de discussion, les activités philosophiques de la semaine à Paris ainsi que des archives ...

#
A quoi peut-on s'attendre en adoptant un chien abandonné ? -..

4. À quoi faut'- il s'Attendre' ?, ... Alfred', Gérard Tissier
Ecrit par ROCA. 05-10-2010
À quoi faut'- il s'Attendre' ?, ... Alfred', Gérard Tissier,

" Attendez-Vous À savoir ! ...", Geneviève Tabouis, ... ... ce qui Vient,
qui devient, deux par deux ... vient,
ce qui naît, qui co-naît, Au monde', À L'Autre', À Soi,
découverte', invention, évolution,
révolution, co-création,
de L'Attention, À ... À La ... tension, Vers ... L'inconnu, L'irréalisé,
L'inconcevable', À concevoir, d'illusion en Vision, Visée,
de désespoir en foi,
espoir, et, du pire' Au meilleur, " du plus' + Au mieux' "- être',
et, " de L'Avoir À L'Être' ",
Edgar Morin, et, de sommeil en Veille', et de réveil en' éveil, élan, Action,
La conscientisation, et, L'Anticipation, Aspiration, et, réalisation, et, finalisation,
de finitude' en finition, finalité, en' humanisation, et, en' humanité, À sa transformation,
non pas " Attendre' et Voir ",
mais s'Attendre' À mouvoir, À se mouvoir, À s'émouvoir ...
pour L'À ...Venir, en mutation, et, de déconstruction en reconstruction, en transmutation, Pente ...côte', Ascension, et transfiguration, recherche ... quête', en' Aboutissement',
en' Accomplissement, De L'Amour, du désir, en " cristallisation ", d' " être ... Vie ...Vent,
de Liberté, qui ne sra, jamais, -Vie ...Vent,
d'Aimer, - sous La terre ...", Jean Cardonnel, J C, d'éternité ... événement',
Avènement ...

À qui faut'- il s'Attendre' ?, ... Au Fils de L'Homme', Au Féeminin, L'Humanité,
Fille ... de L'Homme ... de La Femme, Humanité,
mais non, mais non ... Mais ...si !
Merci ... Gilles Roca,

Cas-fée-Philo des Phares, 19'- 9'- 2010', ces-jours de Fructidor',
Attente phare', ... indice ... d'or'!, qui dort ... G R

5. Ne rien attendre ?
Ecrit par Gérard. 15-08-2012
Ceux de ma génération se souviennent de Geneviève Tabouis, oracle politique sur les ondes de Radio Luxembourg dans ses «  Dernières nouvelles de demain. »(années 50 et 60)
Elle commençait toujours ses billets par cette formule :" Attendez-vous à savoir..". Cette manière de dire est somme toute plus profonde qu'il n'y paraît.
En effet, au-delà de ce que le futur s'immisce dans le présent dans une forme langagière à laquelle un « j'apprendrais plus tard" dans le fil d'un récit marque son contraire.Ce que Saint Augustin avait nommé le présent du futur et le passé du futur.
S'agissant de ce que à quoi il faut s'attendre il y a bien sûr cette catégorie englobante d'un savoir jamais clos, alimenté qu'il est par le mouvement de la vie et de l'Histoire.
Mais là où je trouve qu'un «arrêt sur image» de l'idée s'imposerait, c'est ce concept du philosophie Nicolas Grimaldi, selon lequel"la conscience est attente".
Si le présent de la conscience est toujours « la conscience de quelque chose », elle est aussi son ouverture à ce qui n'est pas encore, à ce qui advient par le simple fait qu'il en remarque le signe même si un imaginaire projeté sur le monde fait figure d'annonciation .
Plus encore, au-delà de ce qui est attendu, il y a son contre-point, c'est à dire un absolu, une totalité de l'attente qui sont ces deux choses dont il n'y a rien à pouvoir attendre : l'infini qui ne finit jamais et l'éternité qui n'a pas de fin.
Je vous propose ici un passage d'un texte de Grimaldi sur l'individu du XXI eme siècle pouvant se rapporter à ce que peut être le rapport au temps comme moment plutôt que comme continuité et ce qu'il en découle en terme d'attente :
«Plus souvent,il emploiera son temps de loisir à anesthésier sa propre vie : il se passionnera pour les résultats sportifs ou la chronique hippique, il écoutera dans la transe les derniers groupes de rockers, ou il fuira dans la drogue une réalité qui n'attend rien de lui. Les plus chanceux trouveront, même furtivement, des partenaires avec lesquels s'enfermer dans l'instant, oublieux de tout passé, insoucieux de tout avenir, tout émerveillés et comblés de n'attendre plus rien. Car le propre du plaisir est qu'il n'y ait pas d'autre activité qui soit à elle-même son propre sens, sa propre justification, et sa propre fin. En son incandescence, cela s'appelle aussi l'amour » .









Ecrivez votre commentaire ici:

Titre
Écrit par
Code aléatoire
Vérification du code aléatoire
 
< Précédent   Suivant >

Qui est connecté


personnes ont visité ce site.