L’Europe existe-t-elle ?
41. J'espère que cela servira d'exemple
Ecrit par Daniel. 18-04-2011
Merci, Nicolas, j'ai été touché par le fait que tu t'est proposé (même si noter des sujets c'est rien, ce qui fait plus monstrueux encore le manque de volontaires de hier) mais, évidement, c'et plus important la question des enregistrements et de la distributions des micros... En gros, c'est le fait de participer, de passer de l'autre côté de ceux qui reçoivent à ceux qui donnent aussi. Cela a été dit par une dame hier: signe de maturité.
Ce qui ne manque pas de piquant, puisque toi, qui t'es déjà manifesté en proposant de comptes rendus, même s'il y a du travail à faire la dessus, il se trouve que t'est un des plus jeunes de la salle! Sur cet angle-là en tout cas, la maturité n'attend peut-être pas le nombre des années...
J'espère que Gérard lira ça bientôt car c'est lui qui a le matériel et d'ailleurs lui qui tient le plus à cette question de enregistrements. Pour les mettre en ligne il suffit d'aprendre une procédure informatique, ce qui est bien plus facile que la philosophie.
Encore merci!


42. la jeunesse avec nous !
Ecrit par Gérard. 19-04-2011
Merci Nicolas.Nous allons parler de tout cela. J'ai toujours pensé que ce site était la mémoire des phares et, de ce point de vue, les enregistrements sont le véritable accès à ce qu'est un café-philo. Plus, évidemment, que les compte-rendus et les forums pour ceux qui n'y sont jamais allés.( au passage des dizaines d'enregistrement sont à remettre sur le site )
e
J'ai moi- même des dizaines de K7 des années 90 avec un son "live" à numériser Tout cela est un héritage, un témoignage de ce que les gens pensent quand ils pensent dans le temps qui est le leur.C'est aussi cela les cafés-philo. Pour les historiens , les sociologue, les participants.Cela vaut le coup de s'en occuper.D'y mettre un peu de soi.

Car ..comme le dit justement Daniel, les animateurs ne peuvent pas tout faire on plus précisément, en viennent à se fatiguer de devoir tout faire..

43. Passivité et consommerisme
Ecrit par Didier. 20-04-2011
Si je comprends bien le coup de gueule de Daniel Ramirez, c’est qu’il faut se plier en quatre pour tout faire, être au four et au moulin, personne se proposant pour faire la moindre tâche. Le café des Phares serait le phare de l’individualisme et du je m’enfoutisme ? Je suis désolé d’habiter si loin, je ne peux ainsi rien proposer. Ca m’aurait plus de faire de comptes-rendus, par exemple. De la courte expérience que j’ai des cafés-philo dans ma région, même si je les ai trouvés ennuyeux, j’en conclu qu’il s’agissait d’une équipe, d’un travail collectif, chacun assumait une tâche.
Il me semblait déjà qu’il fallait être maso pour animer ce café-philo et ce site, car les animateurs ont ouvert un espace de discussion, et chaque fois que quelqu’un se met à faire des comptes-rendus, bien vite se met à critiquer les animateurs et se prend pour le centre de l’univers. Maintenant, il se trouve que la grande foule qui vient aux Phares, d’après ce que l’on dit, serait plus passive que le sphinx d’Egipte…
C’est très dommage, car cette activité est très certainement de grand qualité, vu des débats et de comptes-rendus comme celui-là, et fort nécessaire à la société. Je suis d'accord que les enregistrements sont très intéressants, j'en ai consulté plusieurs. Je conincide avec Gérard Tissier, les historiens de n'importe quelle époque auraient été heureux de disposser d'une telle collection où les opinions de toute une époque sont parfaitement illustrées.

44. un prochain compte-rendu ?
Ecrit par Gérard Tissier. 22-04-2011
bonjour Didier.je me propose de venir enregistrer le débat dimanche (qui sera animé par Christiane, une participante de longue date)et de vous envoyer le fichier MP3 par mail.Vous pourriez ainsi faire un compte-rendu Ce serait formidable! Qu' en pensez-vous ?


45. Quelle idée!
Ecrit par Didier. 23-04-2011
Bonjour M. Tissier,
Votre proposition ressemble fort à une délocalisation, non ? Un peu comme ces entreprises françaises dont l’accueil téléphonique est au Marrakech ou au Sénégal. D’après ce que je sais, il y a entre 80 et 100 personnes qui viennent chaque dimanche au café des Phares, dont pas mal d’habitués… Vous allez me dire qu’aucun d’eux, qui ont la chance de profiter de cette activité pendant des années, ne peut prendre de notes et faire un compte-rendu !
Par expérience, je sais que relever un enregistrement c'est très laborieux, qu’il faut arrêter à tout instant, pour passer à l’écrit, ça prend un temps fou. Par contre prendre de notes et faire un résumé, ça c’est à la porté de quiconque. Je regrette, je ne peux m’engager à ce travail, qui consisterait à faire avec beaucoup d’effort de loin ce qui peut être fait facilement de près. Et ça en dissimulant la passivité parisienne qui était dénoncée au départ.
Mais peut-être que c’était ironique, non ?

46. Didier une réponse.Sincère et honnête.
Ecrit par Gérad tissier. 24-04-2011
Non, pas d'ironie.Ni de délocalisation.( ce qui est gratuit le reste puisque les participants ne payent rien )
Sur les 400 personnes qui visitent ce site par jour, environ 10% vont voir les derniers débats affichés.On peut imaginer que quelques unes de ces personnes pourraient trouver sens à écouter un débat(en défilement rapide ou par extraits ) prendre des notes et écrire un texte en forme de CR.Comme un journaliste avec cette fois, un regard extérieur.Pourquoi pas ?
Il y a tout ceux qui aimeraient aller dans un café philo mais qui n'en ont pas à proximité.Pourquoi seraient-ils les moins "fan"?
Nous n'avons pas ici sur ce site un problème de passivité mais plutot une non-relation entre un consommation- événement sur place et un univers numérique qui ne fait plus sens en tant que communauté. Comment le résoudre

je pense que des non participants au café-philo peuvent s'approprier l'expérience pour faire un café philo numérique et virtuel. Les talents ne manquent pas surtout quand leur voies d'expression sont limités par l'isolement géographique .
En tout cas, la passivité, le non engagement,l'auto- consommation de soi en tant qu'expérience, le militantisme post-it et le déclin de l'institution en tant que transcendance de l'individu font partie de l'air du temps.Que faire?
Face au nihilisme ambiant,attendre et voir? Si le vent se lève à nouveau?
Partout sur le net,dans les organisations,les espaces publiques,de nouvelles formes de co-construction de sens apparaissent.D'autres sont encore à inventer.Nous en serons.

Place de la bastille, il y a la colonne de juillet avec sous son socle des fusillés de la commune, il y a l'Opéra, un port de plaisance à quelques mètres et..le café des phares.Quel est le plus important?

47. Bravo pour l'aphorisme!
Ecrit par Agatha. 18-05-2011
Dommage qu'on puisse pas commenter les aphorismes. Je voulais remercier Daniel pour le dernier aphorisme, pour avoir formulé d'un façon si subtile, sans besoin de nommer "l'affaire" le profond désarroi que la société française ressent. Ca permet de décentrer le problème et prendre du recul. C'est bien ce que peut faire la philosophie.

48. Accueillir un penseur
Ecrit par Observateur. 21-05-2011
Bravo pour l'invitation à Edgar Morin! C'est un des premiers à avoir écrit un livre "Penser l'Europe". Maintenant est un des sels qui permet de penser le monde!
J'espère seulement que ça restera un café-philo, c'est à dire qu'on peut avoir la parole et non un faire valoir pour se montrer à côté de célébités comme les rencontres dites "autrement", où le public est plutôt décoratif.

49. la parole?
Ecrit par Caféphiliste. 21-05-2011
Très judicieuse remarque, mais je vous rassure, ça ne se passe pas comme chez Britt, Edgar Morin est déjà venu au café des Phares et malgré la très grande affluence tout le monde a eu droit à la parole. C'est vrai que ce n'est pas tout à fait comme un café-philo, il n'anime pas le débat, mais il se tient à disposition du publique. C'est donc l'opportunité d'interroger soi-même un grand philosophe.

50. Un visite mémorable
Ecrit par caféphiliste ancien. 25-05-2011
C'était émouvant de voir Edgar Morin au café philo. Merci ! Mais, même si presque tout le monde a pu prendre la parole, ce qui n'est pas du tout le cas chez les fameux rendez-vous britt/autrement, ça ne fait tout de même pas un café-philo, mais une sorte d'hybride. Un peu comme si on était là pour lui faire une interview collective. C'était bien quand même.

51. l'Europe existe-elle
Ecrit par révolté. 26-05-2011
L'Europe existe-t-elle ? pendant qu'au café des Phares les vieux discutent, les jeunes se révoltent partout. C'est la fin des socialobobos à Madrid , Salazar est jeté et il n'est ni le premier ni le dernier. Après l'Afrique du Nord c'est la jeunesse de toute l'europe qui va éjecter les vieux cramponnés à leurs "droits acquis" et les DSK qui les narguent avec leur fric. A bon entendeur salut.

52. Générations toi même!
Ecrit par Observateur attentif. 27-05-2011
Sympa ! Sachez tout de même qu'au café des Phares il n'y a pas que des vieux (contrairement à d'autres cafes-philos). Mais, même si c'était le cas il faudrait dire "et alors!" C'est une valeur absolut d'être jeune? Lissez l'article sur la maturité, ici même.
Les révoltes son d'abord sociales, ce sont les chômeurs et les travailleurs précaires qui sont les plus affectés. Il se trouve que parmi eux il y a beaucoup de jeunes... c'était le cas de la Tunisie, c'est le cas de l'Espagne... c'est en grand mesure en France. Tant mieux si ces jeunes sont plus hardies et plus entreprenants et se révoltent! A l'arrivée, quoi que l'on fasse, si on vise une société plus juste, les jeunes, les vieux, les enfants et les bébés, les ados et les mourants, tous devront trouver leur place et leur dignité. Faire des révoltes et des révolutions une affaire générationnel est bête. Cela montre une sorte de sénilité intellectuelle.
L'Europe existe, oui, dans la continuité de ses générations. Les jeunes d'aujourd'hui seront vieux demain. Que ferez-vous alors? les chasser? Mais, tant qu'on y est, vous serez vieux aussi...

53. Et les comptes-rendu?
Ecrit par Internaute. 30-05-2011
Plus personne ne fait des comptes-rendus des débats? Et la venue d'Edgar Morin ne le méritait pas?

54. Jeunes européens
Ecrit par Elke. 01-06-2011
"Ejecter les vieux cramponés à leurs droits acquis..." Ne perdez donc pas du temps avec ces vieux-là. Ils tomberont bien tout seul. Le cramponnement est une relation au monde très immature et à considérer comme un résidu issu de notre passage de l'état d'impuissance complète en tant que nouveau né. Le droit et la liberté, ce n'est jamais acquis. Tant qu'il y aura des hommes, chacun devra assurer son espace de liberté, défendre ses droits. Savoir refuser l'inacceptable, par exemple. Difficile combat, surtout en temps de crise quand la survie économique demande parfois des sacrifices très limites qui rôlent l'aliénation. La difficulté de notre société d'intégrer nos jeunes dans le marché du travail montre bien le malaise dans la civilisation. Laisser en friche tant d'énergie, c'est comme si on privait le corps de son coeur! Mais j'observe aussi comme cet énergie "inutile" s'organise pour faire émerger un monde nouveau. Un peu moins olé olé, la nouvelle génération? Après le "sea, sex and sun" de la génération en déclin, celle qui a cassé les tables de la loi en mai 68, quel va être le slogan de la génération "révolution internet"?

55. Café-philo et "indignés"
Ecrit par urbaine. 03-06-2011
A propos de jeunes et de vieux, il y a sur le net des rumeurs sur le net selon lesquels il y aurait une nouvelle manif "d'indignés" à la Bastille ce WE. Le café-philo se trouvant juste à cet endroit là, seriez vous prêts à accueillir le mouvement? A la Puerta del Sol à Madrid et à la place de Catalogne de Barcelone une des activités les plus permanentes c'est le débat... Que le café des Phares se trouve sur place, n'est pas une bonne coïncidence?

56. Prudence rime avec bon sens
Ecrit par V inquiet. 03-06-2011
Je doute que ce genre de manifestation soit compatible avec vos discours idéologiques dits philosophiques.
Relisez le livre de Guy Millière sur l'ascension d'Obama, complétez votre lecture sur http://marketoracle.co.uk/Article28147.html , et réfléchissez à ce qui risque d'arriver si les USA font comme la Grèce, le Portugal et l'Irlande....too big to be helped, FMI sans efficacité dans un cas pareil, la cata sur la planète entière, alors de quoi vous sentez-vous capables pour aider cette génération de jeunes en difficulté ?
Je doute que vos considérations philosphiques leur soient d'un grand secours, hélas.
J'espère que l'animateur du jour sera moins imprudent que l'urbaine du jour .

57. Et vous, serez-vous capable?
Ecrit par Observateur. 03-06-2011
Je ne sais pas de quoi parle V inquièt, mais s'il y a un frémissement de jeunes qui secouent le conformisme ambiant, ça vaut la peine d'y prêter oreille, non? Il s'agit de faire de la philo et non pas le café du commerce, Obama et le FMI ne sont pas tout dans la vie et n'expliquent pas tout dans désarroi des nouveaux pauvres, de jeunes chômeurs et des désenchantés de la politique. Je trouve que l'idée d'Urbaine mérite réflexion. Serons-nous capables d'aides les nouvelles générations? Et nous aider nous-mêmes... C'est une bonne question, presque un sujet philo... raison de plus pour ne pas fermer la porte.

58. La prudence est la vertu des sages
Ecrit par 56. 03-06-2011
"un frémissement de jeunes qui secoue(nt) le conformisme ambiant" ? comme cela est poétiquement dit.
Ne faites pas comme si vous ne compreniez pas mon message.
Ceci dit, la Bastille étant la place emblématique de la gauche française, allez hurler vos slogans pendant que les économistes travaillent.

Toujours pas d'enregistrement des débats philo ? dommage.....

59. Travaillent, oui...
Ecrit par Cafephiliste d'aille. 04-06-2011
"Les économistes travaillent"? Et qu'est-ce que ça donne? La belle ouvrage! Bravo pour votre sens de l'admiration. Question métaphysique: L'état actuel du monde est dû au travail des économistes ou au manque du travail des économistes?
J'avais compris que certaines voulaient réfléchir, et vous vous dites "aller hurler vos slogans". Croyez-vous qu'en insultant les autres vous êtes du côté de la sagesse ou même de la prudence?

60. Relisez le post 55 , et restez cohérents dans vos propos svp.
Ecrit par 56. 04-06-2011
Urbaine demandait que les voix des vieux et des jeunes se mélangent : je redoutais le pire.
Je pardonne aux gens de ne pas être de mon avis, je ne leur pardonne pas de ne pas être du leur ( Talleyrand).



 
< Précédent   Suivant >

Qui est connecté

Il y a actuellement 2 invités en ligne

personnes ont visité ce site.