Apologie du café-philo
61. identité et continuation
Ecrit par Jacques B.. 10-08-2011
En fait, plutôt que de parler de créer un autre café philo, on pourrait dire changer le lieu du café philo qui avait lieu autrefois aux Phares.

62. Et quoi encore?
Ecrit par Participante habitue. 10-08-2011
Vous faites en 60 un résumé assez lucide. Mais votre insistance sur la fait de se résigner et partir montre que vous ne comprenez toujours pas la portée symbolique du lieu. Vous imaginer communiquer sur un nouveau café-philo ailleurs sur le mode "ici a lieu le café-philo qui avait lieu au Café des Phares"? Cela serait possible, bien sûr, mais qui voudra le faire? Et pourquoi? Daniel Ramirez anime déjà deux autres sur Paris, fondés par lui-même. Je ne crois pas du tout qu'il s'investira encore dans un tel projet, qui demande une énergie et une constance très importante. Que ce soient toujours les mêmes qui donnent, proposent, fondent, parce qu'ils ont la capacité, n'autorise en rien les autres à venir les déloger pour prendre la place. Allez, vous êtes capables, fondez encore un autre café-philo, laisser Hardy et Gunter se faire plaisir dans le lieu symbolique avec une nouvelle petite troupe de copains... c'est ça votre idée? Pourquoi ne pas leur laisser dans ce cas aussi le ciné-philo, administré désormais par Nadia, tant qu'on y est, puisque Daniel est parfaitement capable de fonder un autre ailleurs et ses aficionados suivront. C'est ça?

63. Mauvais calcul !
Ecrit par Culette cale. 10-08-2011
La calculette est défaillante vous avez oublié Gunter : il ne pourra jamais se passer de son meilleur ennemi (c'est de l'amour !) : Ramirez. Quel intérêt d'un renouveau nouveau si ce n'est pour aussi pouvoir encore avoir du pouvoir sur celui qui avait la légimité d'animer ?

64. A propos de comptes
Ecrit par Observateur. 10-08-2011
Et puis surtout ne me comptez pas chère Calculette (idiote du village et V etc pour les intimes du site): il est hors de question que je me déplace dans un autre lieu. Et je vous parie que les choses ne se passeront pas ainsi.
Je compte sur l'éthique de chacun et si l'aventure se termine ainsi, les historiens et témoins futurs pourront dire que l'esprit du premier café-philo est mort.
On ne va pas non plus compter sur la parole ! de Nadia "passeur qui ne fait que passer" (elle est drôle cette dame !) puisqu'elle s'abonne à son rôle de la première animatrice des patrons !

65. une animatrice plus vraiemnt nouvelle..
Ecrit par Robert le diable..(. 10-08-2011
A propos de Nadia, je trouve, que pour le panache, son retour aux phares la veille d’un 15 Aout sur le tabouret de l’animateur, c’est dommage.Car sa prose avait de l'allure. Le 29 juin elle écrivait ici, : « je n'ai été qu'un passeur et je n'ai fait que passer (ceci pour rassurer les anxieux).Et le 8 juillet : « Je n'ai été qu'un passeur et je n'ai fait que passer ( je le répète pour les anxieux ). Apparemment les anxieux n’ont rien lu,rien entendu, rien compris. Dieu que les hommes sont bêtes!

66. Club med aux Phares ?
Ecrit par Pascal. 11-08-2011
A propos du renouveau, l'équipe aurait pu choisir de jeunes animateurs, signe de renouveau. A part Alexandra (qui n'est pas une participante des Phares) on n'a vu de des quinquagénaires pour ne pas dire plus, ce qui n'est pas un problème du tout, mais quand même il faudrait faire les choses nouvelles jusqu'au bout : recruter une belle équipe jeune dynamique, un peu club med pour faire plaisir au patron ("agrégé" nous a asséné Nadia a multiples reprises). Là, c'est un peu équipe qui sent le réchauffé, le déjà-vu, le consanguin. Il faudrait recruter dans des boites de communication, ça sera plus dans l'esprit du renouveau.

67. Encore la même? Et le "renouveau" alors?
Ecrit par Caféphiliste. 11-08-2011
Peut-on savoir en quoi est-il "agrégé" le patron?
Au fait, si c'est encore Nadia qui vient (qui ne faisait que passer), chose pas vraiment très spectaculaire, la veille du 15 août, il est plutôt confirmé qu'il ne s'agit en aucun cas d'un "renouveau", mais du "réchauffé", comme dit 66. Elle aura donc bien mérité l'appellation "la première animatrice de l'équipe du patron". Il s'agit d'un petit groupe d'animateurs (pas du tout "agrégés") recrutés parmi les copains de Günter et de P. Hardy, pour remplacer l'équipe précédente. Mais pourquoi? Sommes-nous réveillés de notre sommeil profond?

68. Publicité mensongère
Ecrit par Pascal. 11-08-2011
La dame qui régénère pour pas que ça dégénère, Madame Nadia, a du souci à se faire : d'autres "consanguins" sont sur la liste d'attente : Crémilde qui assure le secrétariat, Elke qui aimerait remplacer Crémilde etc. Enfin tout ça, "le renouveau", n'était que de la vulgaire publicité mensongère: rien de nouveau sous le soleil. Un peu tristounet et pas vraiment plastique le programme med. Juste une vile manoeuvre pour éclipser l'animateur qui brillait trop : Daniel Ramirez. Les moutons n'y verront rien que du feu quant aux autres aux armes citoyens !

69. Décourageant pour la pensée
Ecrit par Participant. 11-08-2011
Il faudrait aussi remettre ces gens (l'équipe du patron et ceux qui gravitent) à leur place. Ils osent dédier un site à la mémoire de Marc Goldstein. Celui-ci était peut-être l'ami de l'écrivaillon Gravito mais en rien un ami d'aucun animateur, et pas du tout de Gunter, il se gardait bien de rentrer dans cette politique et se méfiait de tous. Pourquoi récupérer ainsi sa mémoire ? Je pense qu'il n'aurait certainement pas apprécié le déroulement des choses. Des personnes de manière autoritaire et par surprise avec l'appui du cafetier évincent avec cynisme (c'est pour mieux te régénérer mon enfant) l'équipe qui travaillait depuis des années de leur lieu. Un chef d'entreprise sans foi ni loi n'aurait pas mieux fait ! C'est scandaleux surtout pour des personnes qui disent aimer la philosophie ! Impossible de pouvoir aimer la philosophie et agir de la sorte ! Mais ce qui est consternant ce sont la majorité des participants qui consomment et ne voient même pas ce qu'ils ont dans leur assiette et se fichent de savoir ce qui se passe en cuisine ! Incroyable mais vrai ! C'est décourageant pour la pensée !

70. Inconcevable!
Ecrit par Nouvel indigné. 13-08-2011
Je viens d'apprendre cette opération totalement incroyable qui est en cours au café des Phares. J'imagine que l'été c'est le moment propice, comme le savent les politiciens, pour lancer de choses inacceptables.
C'est navrant et incompatible avec la philosophie. Que le soutien et la décision du patron soient de poids, c'est une évidence, mais que les usagers (et je m'inclut) ne protestent pas et même quelques un en profitent pour se découvrir une soudaine vocation d'animateurs...! ayant joui du café-philo animé et tenu avec panache et responsabilité par une équipe variée et de grand qualité, qui en plus invitait sans cesse plein d'autres personnes à animer! C'est à se décourager du genre humain.

71. Clientelisme
Ecrit par le même. 13-08-2011
J'apprends aussi que c'est Nadia, pour la 2e fois qui se prêtera à cette imposture. Une dame qui avait l'habitude de partir à la moitié des débat quand ça l'amusait pas. Elle parlait souvent de l'injustice, de la domination (Quelle ironie!), puis elle partait. Elle a bien mérité l'appellatif de "première animatrice des patrons", elle et aussi l'exemple privilégié du clientélisme mis en place par ce M. Hardy et son serviteur volontaire (La Boetie) Günter.

72. Revenir aux textes fondateurs du" renouveau "
Ecrit par ex- promeneur du dim. 13-08-2011
Plutôt que de prêter aux auteurs du "renouveau" des pensées qu’ils n’ont pas forcément, il vaut mieux aller chercher ce qu’ils disent ou écrivent.
j’ai trouvé sur le site de Gunter ceci :( pardon de reprendre le texte tel et de le faire sous forme d’extraits )
« Au sujet des turbulences qui agitent en ce moment le café des Phares : l’un des avantages et non pas le moindre de l’ouverture de l’animation à d’autres, consistera à faire naître des vocations ; c’était d’ailleurs une préoccupation permanente de Marc Sautet qui ne cessait de répéter que la fécondité d’un café philo était fonction de sa capacité de « faire des petits », de motiver des non-philosophes professionnels (mais passionnés, autodidactes) à se lancer dans l’aventure de « la philosophie dans la cité <

Si le but de l’opération renouveau était de donner l’envie aux personnes invitées à animer les phares à ouvrir un café philo, alors pourquoi les personnes mises dans le planning par Gunter ( Claudine et Alexandra, Michel animent ou co-animent déjà depuis un certain temps. Vont-ils en ouvrir de nouveaux ? .
Le texte de Pascal repris sur ce site « les phares 3.0 » parle de 20 à 25 animateurs tous reconnus ( qui ont donc déjà ouvert un café.

Je me demande donc pourquoi Guter,un homme intelligent, se prête à des contorsions aussi bizarres avec des arguments aussi faibles.

Mais Gunter apporte une autre réponse : « un autre avantage important, à mes yeux, consistera à rectifier l’idée préconçue que c’est avant tout de l’animateur que dépend la réussite ou non d’un débat philo ; n’est-ce pas inciter à la passivité des participants, à déresponsabiliser le public ? »

Ainsi tout devient conséquent : il faut faire venir un maximun de gens et qu’importe leurs qualités puisqu’un bon café-philo ne dépend pas de l’animation. Dans cette logique implacable ( mais selon moi, mortifère pour l’avenir), il deviendra logique et voulu de choisir des animateurs qui ne risquent pas de vouloir qu’un bon débat dépendent de leurs talents.

La stratégie s’éclaire : prenons des animateurs variés, pas toujours au top ( par manque d’expérience ou des qualités adéquates) et cela obligera le public à « se responsabiliser, à sortir de sa passivité ». .

C’est bien ce que tous le monde répète sauf Pascal et Gunter qui n'osent pas le dire : cela ronronne et il faut que çà change. Si les habitués laissaient un peu leur place et si l’on « changeait un peu les têtes » (dixit Nadia sur ce site) ce serait nouveau..

Au passage, la mise à l’écart de trois animateur sur 4 par le duo Pascal-Gunter part un coup de force ( reconnu et assumé )est qualifiée chez Gunter des «turbulences».On appréciera de sa part, la mise à distance.

73. arrêt programmé du débat
Ecrit par Jacques B.. 14-08-2011
Sur le site philo-paris.com il est question d'un " arrêt programmé du débat ". Est - ce que ça veut dire qu'il est prévu de mettre fin au café philo des Phares prochainement?

74. laissons passer la saison des vacances
Ecrit par . 14-08-2011
Sur le site philo-paris.com on a au contraire accès aux comptes-rendus des débats de l'été.
Aucune programmation d'arrêt , mais un débat est prévu en septembre pour une nouvelle organisation.

75. Savoir ce que l'on dit, c'est mieux.
Ecrit par Gérard. 14-08-2011
Dans la série "explication de textes" il me paraît opportun de citer cet extrait des textes De Pascal Hardy ayant trait à ce Gunter nomme des "turbulences" ( rappelé par 72) Le texte complet est déposé par Alain sur notre site dans la suite de l'article d'Alain.

Je cite Pascal :
" La méthode de la phase initiale était certes autoritaire mais justifiée par l’urgence d’un arrêt programmé du débat, et par la difficulté à faire évoluer les choses rapidement dans le contexte actuel. Je n’ai pas vocation à garder cette posture autoritaire au-delà de la mise en œuvre effective de l’évolution, c'est-à-dire quelques mois. Je resterai néanmoins bien présent dans le nouveau dispositif "
suit :
" Voici les étapes : la phase initiale laisse maintenant place à la phase d’élaboration du projet (principes et objectifs). Elle comprend notamment la consultation des animateurs historiques, des participants (en septembre), et d’animateurs ou d’observateurs extérieurs, invités, etc. Parallèlement, seront redéfinies les modalités (avec quels moyens, avec qui, etc.). Enfin nous mettrons en place la nouvelle gouvernance des phares. Je souhaite que nous réalisions ces étapes avant fin 2011 "

On verra si (74) retrouve son affirmation.Quant à la notion de "débat" et on verra aussi si cet anonyme sera "consulté" (comme si un "autoritaire" allait permettre un débat sur son projet. Il consulte et si possible il choisit ceux qu'il consulte -surtout des gens de l'extérieur )

Comme il ne nous apparait pas que les " turbulences" sont "beaucoup de bruits pour rien "ou des " querelle de basse cour" et comme ce site, fait à l'initiative d'animateurs se voulait participatif des débats des phares, les gens bien intentionnés comprennent qu'on ne continue pas, pour l'instant, comme si de rien n'était.

Il est d'ailleurs assez bizarre de considérer que nous avons un devoir de rendre compte de débats animés par des invités ou par de "nouveaux animateurs" alors que cet état de fait nous est imposé de manière " autoritaire". Pour le moins, nous attendons d'être consultés.
Ceux qui veulent parler ou écrire à tout prix peuvent se rabattent sur le site de Gunter ( qu'il viennent vanter ici!)Désolé de ne pas leur offrir en attendant "la mise en place du projet "l'audience que nous avons mis plusieurs années à construire à force de volonté, de travail et aussi d'argent.



76. Encore un
Ecrit par Participante habitue. 18-08-2011
Maintenant, on apprend que "l'autorité" auto-désignée et adoubée par le patron, invite Jean-Luc Berlet à animer dimanche. Cet animateur a déjà été invité deux fois par l'équipe des animateurs, donc légitimement, la dernier fois, c'était l'été 2010, de même que Alexandra, Claudine, Eric et tant d'autres. Cela prouve que l'argument utilisé (mais qui pouvais croire ça?) de soi-disant "ouvrir" l'animation est complètement bidon, les même personnes ont déjà été invités. L'animation était largement "ouverte", plus que dans aucun autre café-philo. La réalité est que c'est un des seuls cafés-philo qui invitait régulièrement d'autres à animer.
L'objectif est de s'emparer du pouvoir en écartant l'équipe en place. Impossible de ne pas le voir.

77. Bravo le bel exemple des "philosophes" !...
Ecrit par Etre humain. 18-08-2011
Maintenant nous avons devant nos yeux un bel exemple de philosophie actée vraiment ! Rien de surprenant vraiment mais il n'est pas pensable d'avoir une quelconque estime pour ces personnes qui agissent ainsi mais je crois bien qu'elles s'en fichent éperdument du moment qu'elles ont un pouvoir dérisoire, vraiment dérisoire, ça fait pitié !. Je le prends comme un triste spectacle d'une société composée d'hommes et des femmes qui ne pensent qu'à leur g...

78. la fin de l'Histoire ?,
Ecrit par un ancien de l'assoc. 19-08-2011
je découvre cette situation.Comment est-ce possible ? Je me souviens de l'affaire Philos ( il a 2-3 ans) où Pascal Hardy avait déclaré lors d'une réunion houleuse des membres de l'association : "on veut une gestion associative de l'animation des phares " George Tahar,le président -que l'on croyait avoir pris comme une homme de paille-, avait fini par mettre fin à cette mascarade. En final,il avait fait afficher une déclaration sur les lieux précisant que la café- philo restait indépendant ( géré par le collectif d'animateurs).
Pour monter tout cela,Pascal et Gunter avait prétexté un conflit au sein des animateurs sur la question des invitations (ce qui était faux et ce que dit (76)est très juste)
Maintenant Pascal invente une opération de sauvetage car " la fin des débats étaient programmée". Est-ce vrai?( J'y crois pas du tout, d'ailleurs, selon les propos des gérants repris ici si j'ai bien lu, il n'en a pas été question.
Le plus triste et incompréhensible, c'est que Gunter soit aussi l'artisan de ce coup bas.
Pour moi, c'est une oeuvre d'auto-destruction dominé par des enjeux de pouvoir.
Pascal n'avait plus de légitimité pour vouloir imposer un consensus comme au temps de philos et il est passé par le propriétaire pour vendre imposer son retour dans l'arène du pouvoir.
Comme son plan n'a aucune chance de montrer un renouveau vers le haut, je me demande commet cela va finir.Est ce que les participants vont voter avec leur pieds ce qui donnera une bonne raison de fermer le café-philo avant son 20 eme anniversaire ? ou bien y aura -t-il un réflexe imposant un retour en arrière quitte à élargir un peu l'équipe pour ne pas perdre la face et pour diluer Daniel et Gérard dans un comité machin-chose sous la houlette du couple Gunter-Hardy ? Mais avec qui? Nadia ? Celle qui voulait "changer les têtes"?
Et le patron dans tout cela, comment va-t-il réagir quand il va s'apercevoir que tout cela se résume à un changement d'équipe pour un bénéfice pas évident et que les 20 -25 animateurs promis n'existent pas ?

79. Précision
Ecrit par Un autre ex-membre d. 19-08-2011
Une précision de dates: cela ne fait pas 2 ou 3 ans, cela fait plus de 6 ans! et c'est depuis ce temps-là que Pascal Hardy ne venait plus au Phares. Le café-philo a fonctionné depuis normalement, et effectivement avec des invités variés en permanence. Jusqu'à que le démon de l'envie et la jalousie agissent de nouveau pour remettre cette même personne dans le même rôle d'avant, c'est-à-dire quelqu'un qui veut le pouvoir à tout prix.

80. 75 + 76 + 77 + 78 disent tous la même chose
Ecrit par 74. 19-08-2011
"L'objectif est de s'emparer du pouvoir", " prise de pouvoir", "quelqu'un qui veut le pouvoir à tout prix" , la (ou le) participante habitué, l'être humain , l'ancien de l'association et l'ex-autre membre disent tous la même chose, c'est la même personne n'est-ce pas : peut-elle nous expliquer de quel pouvoir elle parle ?
La réunion qui a eu lieu rue de l'Avre il y a 6 ans fut un modèle de relations de forces, la loi du plus fort ignorant toute posture philosophique, et il était évident que l'un d'entre eux "voulait, à tout prix, prendre le pouvoir". La roue tourne....



 
< Précédent   Suivant >

Qui est connecté

Il y a actuellement 1 invité en ligne

personnes ont visité ce site.