A qui l'avenir pose-t-il question ?
21. C'est une café-philo ça?
Ecrit par Ancien caféphiliste. 06-06-2012
Peu de monde le dimanche 3 juin au café des Phares. Et c'est tant mieux pour ce qui ne sont pas venu. L'animateur du jour, Georges, faisait ce qu'il pouvait (autrement dit, il ramait) avec une sono toujours pas réglée qui soit déforme le son soit elle fait des Larsen, et avec un sujet (L'état de grâce) sur lequel tout le monde se répétait d'une façon spectaculaire. Mais il ne semblait pas s'en apercevoir. Résultat, 1h et demi de banalités entendues laborieusement. Il y eu un temps où se tenait un café philo de ce côté de la Bastille. Peut-être faut-il aller de l'autre?

22. Quel que soit le sujet du jour
Ecrit par spectateur. 06-06-2012
A la décharge de Georges, il faut rappeler que le 3 juin était le jour de la fête des mères. Il y a des RV prioritaires dans la vie , ôôô philosophe à la critique facile.
Quant aux micros merdiques, demandez-vous si le gérant a vraiment intérêt à les faire réparer.

23. A la décharge de Georges, bien sûr.
Ecrit par Ancien caféphiliste. 07-06-2012
C'est vrai, ça, tiens, la fête des mères. Georges n'y est pour rien. Il y eu un temps pourtant où les animateurs n'avaient pas besoin d'excuses. Le gens venaient quand même, car ça valait la peine.
Pour les micros, on pourrait s'en passer, vu le nombre de participants. Ainsi, à l'approche des 20 ans du café-philo, annoncé avec grande fierté par Elke :-) on revient aux origines: peu de monde, pas de sono.

24. la Bastille, QG de Mélanchon
Ecrit par 22. 07-06-2012
Pas de problème, avec la Nadia d'extrême gauche dimanche prochain il y aura foule aux Phares : sortez les drapeaux rouges et les drapeaux musulmans !
La philo, c'est seulement un mot écrit sur les cendriers, en souvenir des joyeux dimanches d'il y a 20 ans. .

25. Et oui!
Ecrit par Ancien caféphiliste. 08-06-2012
...et même d'il y a un an. Il faudrait commencer à dire haut et fort que la manip de l'administrateur de l'animation est un désastre qui entraîne la fin du café-philo. En tout cas ça sent la fin.

26. Les guignols de la philo
Ecrit par une participante dég. 18-06-2012
De moins en moins de monde au Café des Phares, de moins en moins de tables au centre de la salle d'ailleurs. Une animatrice invitée sympathique mais timide qui n'arrivait pas à en placer une, écrasée par une Nadia omniprésente qui ne faisait pas que distribuer les micros, mais aussi les bons et mauvais points, jouant la co-animatrice, voire la patronne du lieux. Un spectacle digne du grand guignol.

27. l'entre-soi vous a été fatal ( bobos de gauches )
Ecrit par libre-penseur. 05-07-2012
Tous ceux qui on essayé de vous mettre devant vos responsabilités, en soulignant vos dérives politiques ( gauchisme dégoulinant de bons sentiments et donneurs de leçons de morale) ont été injuriés et priés d'aller voir ailleurs :
ne vous plaignez pas de la désertification des lieux, vous en êtes entièrement responsables.

28. soyons clairs voulez-vous
Ecrit par libre-penseur aussi. 06-07-2012
on ne comprend pas.Y a t- il un site où l'on est de prié de voir ailleurs ? Oui, celui où les régles de la modération ont été modifiées pour servir "que" la philo.C'est pas ici.

29. ne vous plaignez pas de la désertification des lieux, vous en êtes entièrement responsables.
Ecrit par Peppone. 19-07-2012
28 dit " "on" ne comprend pas. Y a-t-il un site où l'on est prié d'aller voir ailleurs ? "
Le Gérard, "pas débatteur" mais insomniaque, demande à celui qui n'est pas du même avis que lui de s'éclipser. Il se trouve que Don Camillo avait fini de donner son point de vue et qu'en plus il part en vacances ce soir jusqu'au 15 aout. Quelle chance pour votre pensée unique locale !

30. merci d'éviter d'en faire trop
Ecrit par Gérard. 19-07-2012
Je lis :"Le Gérard, "pas débatteur" mais insomniaque, demande à celui qui n'est pas du même avis que lui de s'éclipser"
Y-a-t-il un "Gérard" (moi?)qui demande à quelq'un de "s'exclipser" ?Où cela?
Vous insinuez une forme d'éviction qui expliquerait une "désertification". Sur ce site ? Qu'en savez vous? Vous avez accès aux statistiques ? ( près de 1.100.000 de visites )
Celui qui dit qu'untel peut s'éclipser, il n'a pas le droit à avoir son avis sur la qualité de l'échange, sur les apports des uns et des autres, sur le caractère clos d'un discours, une fois un "avis" dit et redit dans X posts successifs? Cela n'arrive pas dans la vie, de susciter l'irritation par le côté répétitif d'un discours ?le déni des arguments des autres?
C'est une question contextuelle de laisser ou non un "avis" de cette sorte.J'ai pas la réponse absolue et je ne me vois pas faire comme un autre site où il est expresseemnt interdit de critiquer quoi que ce soit ou qui ce soit et où les commentaires sont désertiques! !
Mais vous, qu'est-ce que vous faites ? Vous ne donnez pas votre avis sur l'échange? Alors?
Et puis, monsieur Pepponne, enfin, entre-nous, seriez-vous un modéle de bonne foi en affirmant d'entrée, comme vous le faites, des contre-vérités ?
Pour ma part "je ne suis pas absolument certain que vous le soyez totalement".

31. les animateurs sont obsolètes
Ecrit par the observer. 21-07-2012
Sur le site dont Gérard parle plus haut, je lis sous la signature de Gunter :
"Comme j’avais commis une grosse erreur dans l’annonce de l’animateur/trice du jour, nous nous trouvions sans animateur et José a bien voulu tenter l’expérience d’animer. Il choisit : « L’erreur : un pas vers le progrès ? ».Les deux heures d’échanges intenses, riches et très variés (beaucoup de premières prises de parole) illustraient le fait que, parfois, et notamment ce matin même, une erreur pouvait être un (grand) pas vers le progrès. En effet, José, jusqu’ici participant, s’est révélé être un animateur attentif, bienveillant et inspiré ; je suis sûr que, tout comme Idriss il y a quelques semaines, José ne participera plus de la même manière que dans le passé à nos réflexions dominicales : dimanche dernier, le sentiment de co-responsabilté du débat de tout participant a, je crois, fait un pas de plus vers la prise de conscience de l’obsolescence de l’Animateur – « Sujet supposé savoir », seul responsable à bord du café des Phares…Gunter

Mon commentaire (sur son site c'est interdit de critiquer) :

Si José n'est pas devenu obsolète au moment même où il devenu animateur,c'est qu'il n'était pas censé savoiret gunter le savait. Ou bien le savoir de josé s'est révélé,( il a été inspiré) et il est devenu obsolete mais il ne participera plus de ma même manière (sic)
On commence par "diluer" (ouvrir)l'animation des phares et ensuite on va carrément la supprimer pour "obsolescence".
Cela fait penser à la révolution culturelle chinoise des années 60 où l'on renvoyait les interllectuels aux champs sous bonne escorte des gardes rouges.
Triste. Bien triste tout çà..
!

32. Animateur sensé non savoir!
Ecrit par Caféphiliste sensé r. 26-07-2012
Si l'animateur "sujet sensé savoir" est obsolète selon Günter, on doit comprendre que ce l'animateur sensé non savoir qui a le vent en poupe. Pas besoin d'évoquer la révolution culturelle, on l'a connu, le poujadisme ou le populisme bien de chez nous. On peut juste rappeler que l'idée selon laquelle l'animateur serait obsolète a donné les nombreux café philo où juste un distributeur de parole officiait, les participants débitaient à tour de rôles leur doxa la plus plate du monde, tout le monde s'ennuyait et, évidemment le café-philo disparaissait aussi vite qu'il était apparu. Si Günter se considère obsolète, il n'a qu'à arrêter d'animer lui, tout simplement, et non pas faire campagne contre ceux qui ont une solide formation en philosophie, qui enrichissent vraiment le débat au lieu de débiter des citations toujours les mêmes. Evidemment cela ne peut pas faire illusion pendant tant d'années. On fini donc par comprendre le sens de son opération de prise du pouvoir avec l'aval du patron et de son préposé. Il ne faut pas oublier. Au règne des aveugles le borgne est roi.

33. des bien étranges idées
Ecrit par urbaine. 29-07-2012
Bonjour,
J'adhère aux deux derniers posts. Cette déclaration de M. Günter est bien étrange. J'ai répondu sur son blog, mais comme il y a souvent de la censure, je le reproduit ici:
Tenter l’expérience d’animer c’est bien. Je me souviens que l’équipe d’animateurs responsables avant l’opération de Pascal et Günter, invitaient toujours des participants à se lancer à l’eau pendant ces,mois d’été, lorsqu’il y avait un peu moins de monde. Rien de nouveau sous le soleil, donc.
Des « échanges intenses, riches et très variés », en revanche, c’est vous qui le dites, Günter. Mais c’est possible, je n’était pas là. Mais « beaucoup de premières prises de parole », c’est le cas toujours, non? Sauf si on se réfère aux derniers mois, justement, avec certains « animateurs », il est arrivé souvent qu’il n’y ai même pas des demandes de parole, tant la chose tombait à plat. Puis quelques dévoués essayaient de relancer le débat, et bien sûr, ça repart. Mais de là à conclure que c’est un succès, il faut être aveugle.
Günter conclue que l’animateur sensé savoir est obsolète, vivent les ignorants donc. Mais pourquoi alors inviter Christian Godin? Et puis, qu’est-ce que ça veut dire « l’animateur sensé savoir »? Ce que nous apprécions avant c’était L’ANIMATEUR SENSE SAVOIR ANIMER, ce qui voulait dire, pour le cas de bons animateurs, ne jamais imposer leur savoir mais le mettre au service du café-philo, pour que chacun découvre ses propres qualités de pensée. C’est le propre de la philosophie, depuis Socrate. Tout le monde sais ça. Mais pour cela ce n’est pas l’ignorance bienveillante et sympathique qu’il faut, mais tout simplement la philosophie. Sels les médiocres corrigent les intervenants, donne de tonnes de citations et donnent de bons et de mauvais points. Et ça arrivait parfois avant, certes, mais cela arrive de plus en plus maintenant. Il faut jamais confondre l’ignorance socratique avec la vrai ignorance, c’est à dire le conformisme parfait avec la doxa: tout le contraire de la philosophie".
J'ajouterai que le fait que les gens se sentent co-responsabilité des participants à un café-philo est aussi évident pour tous, sinon ils iraient à des conférences, où seul le conférencier est responsable. A force d'inventer le fil à couper le beurre, M. Günter voudrait nous prouver quoi? Qu'avant sa révolution de palais ce n'était pas bon? Il lui faudra beaucoup le répéter pour convaincre même ses copains, dont plusieurs doivent ête conscients qu'il galèrent dimanche après dimanche avec ces "animateurs" improvisés qui n'ont qu'à faire preuve d'être "attentifs, bienveillants et inspirés", faute de formation philosophique. et il faut dire qu'il (ou elles) ne sont pas toutes bienveillantes non plus.
Urbaine

34. des participants-animateurs ?
Ecrit par nostalgique de la bo. 02-08-2012
Dans la justification, la pensée de Gunter s'éclaire d'un retour aux sources:" le «symphilosophein »(philosopher ensemble)
Je lis sous sa plume, en réponse à une ex-particpante sur l'autre site :
"C’est vraiment dommage que vous venez désormais si rarement pour participer à nos échanges réflexifs dominicaux.Vous auriez pu constater que depuis que l’animation a été largement ouverte aussi (à côté des animateurs d’autres cafés philo de France et de Navarre) aux participants, ces derniers se sentent beaucoup plus responsables de l’animation qui est devenue en grande partie – il y a encore du chemin à faire – œuvre commune plutôt qu’exploit personnel de l’animateur de service. Les Grecs anciens appelaient cela d’un très beau mot : « symphilosophein », philosopher ensemble.

S'agissant d'un débat "sur le voyage et le paradoxe du point de chute"( ???) co-animé par deux personnes ne figurant pas sur la liste des "animateurs maison", le "point de chute" de Gunter s'enfonce dans le poujadisme anti-savoir (toujours supposé)anti-narcissique( c'est toujours l'autre qui l'est) comme il fut de mode de rejeter les intellos de tous bords et les élites dans certaines révolutions.
Il avait trouvé le concept "'animateur-sensé-savoir-obsolète" il va bientôt synthétiser sa thèse avec le" participant-animateur-responsable de l'animation".
Comme il dit, "il y a beaucoup de chemin à faire".Oui.Du déni à la vérité.

35. mieux vaut savoir qu'on ne sait pas
Ecrit par the observer. 12-09-2012
A propos de l'animateur n'ayant pas -idéalement selon Gunter- un supposé savoir, je trouve amusant qu'au cours du débat "Y- a -t-il un courage de la liberté ?", Sabine - qui avait animé les phares la semaine précédante avec " amour et solitude", nous a donné une perle de son talent avec une remarque à propos de kierkegaard " à l'époque l'existentialisme, n'existait pas encore" alors que ce dernier est reconnu comme l'un de ses précurseur!
Sur le critère du supposé savoir, Sabine devrait figurer en haut de la liste des "animateurs maison"/ Mais voilà elle n'y figure pas! On se pose des questions ..

36. Savoir des "animateurs"
Ecrit par de passage. 14-09-2012
Ben voyons! Tout le monde sais que le savoir philosophique de Sabine est incommensurable. C'est pour ça qu'elle anime le café philo, non? Savoir qu'on ne sait pas semble chaque fois plus hors de porté. Il n'est pas Socrate qui veut.
A propos, j'ai trouvé touchant que 3 des anciens animateurs (à l'époque où tout cela ressemblait à un café-philo) soient venu dimanche dernier et en toute évidence aient essayé d'enrichir le débat animé par Georges. Même si ce dernier n'avait pas l'air de s'en apercevoir.

37. connais pas les animateurs
Ecrit par de passage. 15-09-2012
qui prend mon pseudo ?

38. Sorry
Ecrit par De passage 2. 15-09-2012
Désolé, j'étais vraiment "de passage", ne fréquentant plus tellement ce café-philo qui n'est que l'ombre de ce qu'il était, j'ai signé ainsi sans savoir qu'un autre avait eu cette idée. Ceci dit, ce n'est pas bien inventif tout ça. Autant signer, voir s'inscrire comme membre. Je le ferai si je reviens.

Ecrivez votre commentaire ici:

Titre
Écrit par
Code aléatoire
Vérification du code aléatoire


 
< Précédent   Suivant >

Qui est connecté

Il y a actuellement 1 invité en ligne

personnes ont visité ce site.