Les émotions sont-elles concrètes ?

Les émotions sont-elles concrètes ?


café-philo du 2 avril 207

Animation: Gérard Tissier


Il y a a priori un consensus pour répondre « oui ». Aussi où peut donc se nicher l'enjeu d'un débat aux phares ? Ce dimanche là, où il m'a été donné d'animer – parmi d'autres, de plus en plus nombreux-, cet enjeu a été plus ou moins clairement introduit par le jeune participant qui a proposé le sujet.

En effet, je voyais dans cette question l'opportunité de voir se confronter une vision pulsionnelle ou morale de la réalité à la Raison, au raisonnable, au pragmatisme .. .

Le Dictionnaire de la philosophie (Nathan p 80).nous dit : « Le concept de concret s’applique  à ce qui est donné par l’expérience soit externe, soit interne (comme un phénomène mental comme un rêve ou une émotion)».

Quoi qu’il en soit, cela vaut-il de se prendre la tête la-dessus ?

Le dictionnaire cité plus haut nous dit aussi : «  le concret s’entend aussi, par extension, par toute circonstance vécue dans sa dimension sociale et historique par tout individu en situation »  C' est plus intéressant.

Un exemple donné a été la peur et la colère du peuple de Paris en 1789 qui va prendre les armes et la Bastille pour en faire ce qui restera pour toujours la « Révolution» et non une révolte comme l'a crut Louis XVI la nuit du 14 juillet. L'émotion produit de l'action.sur soi, sur les autres, sur le monde. Elle fut  ici le fondement de la culture européenne( cf Relire la révolution de J-C Miller )

 Les émotions collectives sont aussi concrètes.On peut les vivre à de grandes occasions, lors d'un spectacle ( théâtre, concert, opéra, ballet etc ) , dans un meeting, une manifestation.

On peut relever intuitivement qu’il y a un décalage entre le registre émotionnel au sens large auquel on peut associer tout un champ notionnel relevant de la réalité humaine et sociétale et le champ sémantique de l’objectivité, du soi-disant « réel  et surtout, de l'univers de la rationalité économique - qui n’est pas nécessairement éthique depuis le début du XIXeme (selon Paul Jorion)

Pour Frédéric Lordon ( La société des affects. Ed du seuil ) les passions sont largement déterminées par les structures ( par exemple l’argent, le pouvoir, la domination, la justice, la solidarité ).Elles sont mues dans une direction qui les reproduit mais parfois, dans une autre qui les renverse pour en créer de nouvelles » ( la révolution, les réformes, le ras-le- bol, le vote protestataire etc )

C’est ici, selon moi, que le second degré de la question est posé.Cela aurait pu être un point culminant d’un débat tant la politique aujourd'hui s'aventure sur le terrain des émotions. Malgré mes relances, ce débat n’a pas au lieu, les participants préférant les associations d’idées ou les tentatives d'énumérations ou de descriptions des émotions.

Pourtant, comme l'écrivait déjà C.G Jung dans son ouvrage  L'âme et la vie  : «  on a pas le droit de s'identifier avec la raison même ; car l'Homme n'est pas seulement raisonnable; il ne peut pas l'être et ne le sera jamais....Les dieux ne peuvent et ne doivent pas mourir»

Gérard Tissier.

NB : Quelques précisions sur l'univers des émotions : 

Les émotions recouvrent une multitude de phénomènes qui se caractérisent par une situation qui se voit conférer une signification émotionnelle. C'est,semble-t-il capital et incontournable

Que se passe -t-il alors ? L'organisme réagit immédiatement : une opportunité à saisir,un danger à éviter, un obstacle à détruire.Notre corps se prépare à interagir ; fuir, se cacher, aller vers,aller contre etc. Ainsi l'émotion induit une tendance à l'action qui, lorsqu'elle e est suffisamment activée,déclenche des réponses dîtes émotionnelles.

A souligner deux facettes qui englobent le processus:1/la situation 2/ le sentiment subjectif de l'expérience traversée par l'émotion et donc sa charge dans les événements signifiants de notre vie.

Ainsi les émotions sont non seulement des vecteurs d'expériences au moment où elles nous traversent. Elles sont une mémoire qui nous structure au point de déterminer en partie notre sensibilité et de nourrir notre tempérament.Elles s'insèrent dans la globalité de ce que nous sommes.

  

 

 










































Ecrivez votre commentaire ici:

Titre
Écrit par
Code aléatoire
Vérification du code aléatoire
 
< Précédent   Suivant >

Qui est connecté


personnes ont visité ce site.