Les forums du café-philo des Phares
 

Café philo du 12 juin - _WedPMCESTECEST1JunE SUJET : l'effort est-il marque de notre finitude ?

Compte rendu de Paule >>

Définition de l’effort : Mise en œuvre des capacités d’un être vivant à surmonter une difficulté, à vaincre une résistance.
Mobilisation d’aptitudes
N’est pas une attitude spontanée. Notion de souffrance.

La marque : label, caractérisation.

L’effort nous permet de nous définir et de mieux nous connaître.

Il y aurait 2 finitudes : La 1° n’est pas consentie (exemple du sculpteur); La 2°, que l’artiste découvre en exécutant son œuvre.

L’effort nécessite une mise en condition psychique et physique et des objectifs (exemple des sportifs).

Idée de délivrance : accouchement des idées (maïeutique socratique), de l’enfant (sage-femme). Aide, accompagnement.

L’effort donne lieu à gratification ( éducation).

Spinoza : idées « adéquates » et « inadéquates ». Faire effort pour aller à l’inverse d’une passion « inadéquate ».

L’effort, c’est mobiliser son énergie pour passer à l’acte, pour entrer en action (cas des personnes âgées, retenues par la peur, qui « renoncent » ou des personnes dépressives).

Conclusion : L’effort est énergie de vie. Moteur-étincelle de la volonté. Sagesse du bon dosage. Instinct de vie ou de survie.

Message modifié par: Alain, à: 16/06/2010 14:45
  | | _VIEW_DISABLED

Inscription

Votre inscription vous donnera un accès en écriture aux forums de discussion.






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ?
S'inscrire

Qui est connecté

Il y a actuellement 1 invité en ligne

Lettre d'information

Recevez par courriel la lettre d'information hebdomadaire. Vous avez la possibilité de vous désabonner à tout moment.




personnes ont visité ce site.